3307
 
         

 | 
 

  La Boite Merveilles La plante des singes Les derniers jo

         
rachid ouhadi




: 191
: 28
: 2bac l 4
: arabic
: foot balle
: 27/11/2008

: La Boite Merveilles La plante des singes Les derniers jo    26 2009 - 7:01

: Sujet 1
Avez vous visit une voyance ? Racontez

-----
Je nai jamais cru la voyance, mais un jour jtais oblig de le visiter. Ctait la fois une curiosit et une demande. Javais trop de questions qui mirritaient et ctait une occasion pour vrifier lauthenticit des voyants.
La maison tait sombre et puante. Une foule dhommes et de femmes attendaient leurs tours. Jexaminais leurs regards inquiets et leur dsespoir. Il y avait aussi des riches.
Jentrai. Le voyant mpiait de regard. Il tait sale avec sa barbe des bohmiens. Il tenait entre ses mains un Chaplet et rcitait des versets de je ne sais quel livre saint.
Il me lana mon nom, le prnom de ma mre et me dit que javais cent dirhams dans la poche. Jtais surpris. Javais soudainement une peur qui faisait trembler mon corps. .Sans trop rflchir, javais jet les cent dirhams et pris la fuite


: Sujet 2
exemple d'un texte narratif
raconter une squence de vie dans un bain maure
-----
Le bain maure suscite pour moi la fois leffroi et la nostalgie. Les souvenirs, jen garde des images floues. La premire visite reste cependant ternelle. Ctait un Dimanche estival. Tous les enfants jouaient dehors. Moi, je regardais inlassablement ma mre en train de se prparer pour me ramener un lieu qui mtait jusqualors mconnu, voire mystrieux.
A la grande porte du bain, une vieille et grosse femme mexamina minutieusement pour sassurer de mon ge. Elle avait la possibilit de lire les ans et les mois dans les fins tissus du visage et quun microscope sophistiqu narrive pas dtecter. Une fois la permission donne, une porte merveilleusement glissante souvrit et laissa chapper une vapeur chaude et puante.
Je demeurais un instant perplexe. Mes pas furent courts et hsitants, pendant que ma main se colla inconsciemment celle de ma mre. Elle me dnuda comme pour effacer une fois pour toute la rougeur de mes petites joues. Javais encore cinq ans, et je ne sais pas si je dois qualifier ma situation de honte ou dune consquence normale de la chaleur infernale dominant le lieu.
Le bain se composait de trois grandes salles soigneusement spares lune de lautre afin de garder la temprature. Les enfants prfraient la plus proche du cabinet de caissire. Elle tait moins chaude et par consquent moins frquente par les femmes. On y nouait des relations ambigus. Le lieu mtait toujours inconnu.
Je me baladais dun coin un autre, en qute de rponses des questions qui me drangeaient. Mes mains tremblaient. La lumire terne et lair curant masphyxiaient. Une grande douleur abattait mes entrailles. Javais besoin de vomir. Mes yeux salourdirent. Je ne les avais ouverts que chez moi la maison.


: Sujet 3

? La peine capitale est-elle le moyen le plus fiable pour combattre la criminalit
-----
L'Homme a toujours essay de faire dominer la loi pour lutter contre le crime. Transgresser cette loi peut coter trop cher. La peine capitale en est la sanction la plus ancienne. Les mthodes pour tuer diffrent, le rsultat toutefois est toujours le mme. Mais, cette sanction est-elle le moyen le plus fiable ? n Pour rpondre cette problmatique, on va de prime abord parler des consquences d'une telle punition; en second lieu, on va montrer son inutilit
En ralit, tuer un criminel signifie sans trop rflchir tuer toute une famille. Cette dernire, sera directement touche. L'orphelinat des enfants pourrait avoir galement des rsultats inattendus. On peut imaginer que deviendra le fils d'un condamn mort.
De plus, tuer un homme, et au lieu de faire peur aux autres, peut faire de lui un hros. La preuve en est que le taux de la criminalit est toujours en progression dans les pays o la peine est pratique
Il est vrai que le criminel doit tre puni, mais comment? En exerant un autre crime? En tuant une personne qui peut tre innocente? En massacrant un individu dsespr? En faisant couler le sang et les larmes
La justice est entre deux forces: la loi et la ralit. Et avant de juger quelqu'un, il faut juger la socit et les condition o il vit.
Pour conclure, on peut dire que la peine capitale n'est plus un moyen fiable pour combattre la criminalit. Et si on a tuer quelqu'un, c'est la misre et le dsespoir

: Sujet 4

? Tu es pour ou contre la peine de mort
-----
La peine de mort est un sujet d'actualit. Un bon nombre de pays adopte encore cette sentence pour, soi-disant- combattre la criminalit. Doit-on l'abolir? Pour rpondre cette question, on va discuter d'abord l'utilit d'un tel verdict; ensuite on va parler des solutions
En ralit, la peine de mort est inutile. En d'autres termes, ceux qui croient que cette peine supprime de la socit la criminalit ont tort. Il s'agit d'un constat: le nombre des criminels est en augmentation mme dans les pays qui adoptent la peine capitale dans ses tribunaux. Prenons par exemple l'Amrique des tats-Unis o l'homme est en danger continu. Par consquent, on peut se demander pourquoi on insiste sur une peine qui n'a aucune utilit? l
En outre, tuer au nom de la loi est aussi un crime. L'histoire de Victor Hugo qui relate les dernires heures d'un condamn nous rvle l'atrocit du verdict et le sadisme des juges. Il va mourir, peut-tre il mrite, mais avec lui meurent sa femme, sa mre et sa fille. Trois veuves sont la victime d'un jugement aveugle. Qui punit qui? Voici la question. Et la solution est claire: c'est la socit qui cre des criminels; il faut donc juger la socit; c'est la politique qui alimente la haine; il faut donc juger la politique. C'est la misre qui pousse voler; il faut donc juger l'conomie
Doit-on abolir la peine capitale? La question ne doit mme pas se poser, parce que jamais un crime n'efface un autre crime.

Sujet : vous tiez victime dune injustice. Racontez ?





Ctait un lundi matin en classe de franais la sance se droulait dans une atmosphre vivable; les lve taient concentres sur lexplication du professeur, tout allait bien toute fois la leon fut interrompue ; grand surprise de mes camarades de classe; par les cris aigus de ma voisine qui os a maccuser a tort davoir vol son portable.



Tous les regards taient braqus sur moi notamment de fouilles dans mon cartable et mes poches.





Je me sentis humulies et tourne en drision.

v oyance



Voyance , aptitude visualiser des objets ou des vnements passs ou futurs, par des moyens supra normaux. La voyance est une forme de perception extrasensorielle qui inclut toute capacit obtenir des informations par des moyens psychiques. Selon la croyance, la voyance se produit gnralement lorsqu'une personne disposant de ce pouvoir est en tat de transe et peut dcrire les objets ou les vnements qui apparaissent dans son esprit.

Les personnes qui croient en la voyance proposent plusieurs explications ce phnomne. Certaines pensent qu'un voyant obtient des visions mtapsychiques en communiquant avec des esprits. D'autres soutiennent que la voyance est due la tlpathie, c'est--dire l'aptitude communiquer uniquement par la pense. D'autres encore prtendent que les voyants obtiennent leurs informations en raison de dons spciaux dont ils bnficient, sans l'intervention d'une autre personne ou d'un esprit



personne ou d'un esprit

Le terrorisme



Le terrorisme est une mthode qui consiste mener des actions violentes ( attentats , assassinats , enlvements , sabotages ...) contre un adversaire, en particulier un gouvernement et la population qui assure sa lgitimit, de telle sorte que leur retentissement psychologique dpasse largement le cercle des victimes directes pour inclure le groupe qu'elles sont censes reprsenter.



Si un accord existe sur le concept, la dlimitation du phnomne terroriste reste complexe. D'un point de vue historique, on peut faire remonter ses usages connus la secte des Zlotes puis celle des Assassins . La conceptualisation de la Terreur sera l'uvre de la Rvolution franaise mais sera aussi revendique par Lnine en Russie . Aujourd'hui le terme terrorisme est pjoratif. Ses nombreuses dfinitions trahissent souvent les intrts de ceux qui les crivent.



Il est gnralement admis que le terrorisme est l'arme des faibles contre les forts, pour d'autres ( Noam Chomsky par exemple) les tats et institutions ont aussi recours cette mthode. Si l'on suit Grard Chaland , les actions de terrorisme se confondent parfois la guerre , la gurilla ou au banditisme .



Les tentatives pour laborer une typologie du recours au terrorisme butent sur l'htrognit des terroristes. Des classifications (action individuelle ou organise, type de doctrine, moralit du choix des cibles...) existent mais ne suffisent pas rendre compte du phnomne.

Au final, le terrorisme montr qu'il pouvait parvenir ses fins dans le cadre des luttes anti-coloniales (Indpendance de l' Irlande ) et qu'il pouvait mdiatiser des causes mconnues ( Palestine ). En revanche, a moins d'tre coupl un programme politique cohrent, il n'a jamais permis un quelconque mouvement terroriste de parvenir au pouvoir.







La peine de mort (ou peine capitale)



La peine de mort (ou peine capitale) est une sentence applique par le pouvoir judiciaire consistant retirer lgalement la vie une personne ayant t reconnue coupable d'un crime tombant sous une qualification pnale passible de cette peine.

La peine de mort est un sujet qui depuis l' Antiquit partage les opinions sur son abolition ou son maintien. Bien que le dbat soit ancien, les arguments ont peu chang avec le temps. Alors que les uns invoquent le droit la vie , l'irrversibilit de la peine et l'importance du pardon , les autres appellent la protection de la socit et la ncessit de l'exemple pour dissuader les crimes.

Depuis environs trois sicles, le monde connat une constante abolition de cette peine

La punition de la punition d'excution s'excute dans la matire rgnant ou se dlabrant de la matire [GaalbEE] pour le dplacement et tuer de la personne ce qui pour des raisons criminelles ou politique, runion de ce beaucoup de punition de l'opposition dans le temps tant o prfre au sujet de sa punition ternelle la prison. Cette punition dans l'tat 68 autour des couvertures de scientifique [1] de entre elle les Etats-Unis d'Amrique, tous les tats arabes, Core du Sud, Chine (o la Chine considre le suprieur de l'tat mondial d'o punition d'application de rapport de l'excution), la plupart d'tats est golfe la Carabe , Guatemala. Considrant que cette punition de l'excution dcommandant des tats de lois de l'union [aal'awrby], un certain latin nonce l'Amrique, Australien, Nouvelle Zlande, sud d'Africain, Canada, Philippines, turques.

L'excution dans l'Islam

Punition de l'excution actuelle dans la loi islamique dans le crime de stabilit de situation du massacre contre la personne de ce qui juste comme ce elle indiquant les conditions et le rai ttu strict strict dans des cas de stabilit d'indiquer [aalznaa] ou [aallwaaT] ou [aalrdt]. [wlkn] au cas o crime du massacre que la matire retourne la matire suivie tue, l'arrangement choisit entre l'excution mortelle ou acceptante [aaldyt] ou le pardon au sujet de lui.

La punition de l'excution dcommande actuellement des constitutions des tats [aal'awrbyt] dans toutes les situations si criminel ou politique ou religieux, o c'il bout d'excution d'arbitre d'excution tait complte [de la manire de bryTaanyaae'lY] du gnral 1964 [2] d'exemple le 13 aot. Considrant que cette punition de l'excution est reste lgalement que le contagieux effectue au cas o la plus grande trahison jusqu' l'anne 1998 en Anglais pas cette dernire excution pratique auraient amusement tait 1947. L 'article d'annulation de l'excution des conditions

considre essentiel pour l'affiliation pour l'union [aal'awrb
    
kati kawtar




: 20
: 97
:
:
: 28/05/2014

: : La Boite Merveilles La plante des singes Les derniers jo    1 2014 - 15:51

merciiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii
    
 
La Boite Merveilles La plante des singes Les derniers jo
          
1 1
 
-
» Rsum de ' La plante des singes
»  (msn)

:
 ::   ::  -